Ada Mondès

Organisateur

Ada Mondès
Ecole des Beaux Arts

Lieu

Ecole des Beaux Arts
17 bis, Rue Messine, 83500 La Seyne
Catégorie

Date

11 - 12 août 2022

Heure

09:30 - 17:00

Ecriture improvisée

Durée : 2 jours – Langue : Français

Le stage commence par une série d’exercices de théâtre et d’improvisations corporelles afin de faire connaissance et travailler ensemble en tant que groupe ; puis Ada vous invitera à connecter avec votre corps, dans l’espace, sur de la musique, à partir d’une suite de mots imposés (genre marathon poétique!)

Rien n’est écrit à l’avance. Tout part du vivant. Tout commence avec un corps, des corps. Des hommes et des femmes. La présence, la rencontre, l’amour, la violence, le rire, la lâcheté, le courage… Tout est possible matière à travailler.

Ada aime travailler de façon collective et interactive. Par exemple avec une série de thèmes proposés à l’instar des « séances de questions » de Pina Bausch. Chacun avec un cahier : laisser venir. Jusqu’à ce que quelqu’un se lève, et au centre exprime ce qu’il/elle souhaite.

Tout est possible : accessoire, chant, danse, cri, prendre tout le groupe ou juste une autre personne… On construit ensemble. Il n’y a jamais de « bonne » ou de « mauvaise » réponses dans ces moments de laboratoires créatifs : on s’autorise justement à expérimenter ! Un mouvement, une phrase, un souvenir, un rêve, quelque chose qui nous
passe par la tête, une association d’idée… La parole, le mot, ne sont pas une fin en soi, Ada propose de les considérer comme contenant et non comme contenu de la vie que nous véhiculons : la vie, c’est ce qui déborde.

Il ne s’agit pas d’être bavard, mais sincère. Quelqu’un peut exprimer des choses aussi simples en apparence que « Hier. Aujourd’hui. Demain. » sur un plateau avec une couleur et une présence si singulière que tout y est !

Ada propose d’écrire à partir de choses de tous les jours, de ramener les mots à cette sphère quotidienne – puisque tout est déjà là – au lieu de chercher la grande formule, l’éloquence lyrique et désincarnée. On écrit sur et avec nous – par exemple si tu écris sur « Comment tu t’étires le matin. Quand tu as blessé quelqu’un, tu fais quoi. Six gestes de tendresse pour toi-même. La mer c’est quoi… »

Travailler ensemble, même pour simplement deux journées, c’est faire le pari d’harmoniser une multitude de voix singulières ; cette proposition d’atelier vise aussi à sensibiliser à l’écoute collective. Chacun vient avec qui il est, avec son corps et son bagage – avec sa Méditerranée. Et nous construisons une œuvre commune à partir de cela.

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Étiquettes :