Nebil Këlem Daghsen

Nebil Këlem Daghsen

Nebil Këlem Daghsen

 Tunisie

Réalisateur et poéte tuniso-français, Nebil Daghsen fut formé en tant qu’acteur par François Lamotte, Marc Adjadj, Yoshi Oida, Omar Porras ou encore Arnaud Decarsin, et Cedric Klapish et Jean Baptiste Andrea et Olivier Magaton. Il découvre le théâtre à travers l’univers de l’improvisation sous l’impulsion de François Château, pratiquant des matchs, des championnats et un cabaret d’improvisation à Bastille (Paris), qu’il intègre à partir de 2004 et qui se nomme les Zindépendants. Il suit la formation au métier d’acteur du théâtre « Magasin » à Malakoff entre 2005 et 2006. Formé par François Lamotte, Marc Adjadj et Arnaud Decarsin.

Poète et musicien, il est à l’origine du groupe Këlem, formé en 2006 et dont l’album Jasmin rouge est sorti en 2012 au Moyen-Orient et Afrique du Nord. Il crée également Ma Quête qui a pour de rendre accessible à tous « les cultures » et ce qu’elles portent comme espérance pour imaginer demain.

Nebil Daghsen est à l’origine des deux premiers spectacles de Slam/Théâtre en France en 1999 et 2000, Les gens et moi mis en scène par Gérard Mendy dans lequel joue Nebil Daghsen et L’Âme orale de l’histoire dont ce dernier est l’auteur et metteur en scène. Il est considéré comme l’un des précurseurs du Slam en France.

Son parcours varié l’amène à jouer au théâtre dans Splendid’s de Jean Genet mis en scène par Cristèle Alves Meira à l’Athénée Louis Jouvet (Paris). Il apparaît également dans quelques longs-métrages, Enfermé dehors d’Albert Dupontel et Le dernier jour du reste de ta vie de Rémi Besançon. Il a récemment collaboré avec TINO SEGHAL au Palais de Tokyo (Paris). Il joue aujourd’hui au Jamel Comedy Club avec son équipe d’impro.